Famille de Trévière

Domaine de la Maison de Trévière
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] A la découverte des trésors cachés de Vitrolles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enored
Sénéchal du Sagittaire
Sénéchal du Sagittaire
avatar

Messages : 2155
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 37
Localisation : Bientôt à nouveau en mer
Humeur : Protect me from what I want ...

MessageSujet: [RP] A la découverte des trésors cachés de Vitrolles   Sam 16 Jan 2010 - 10:12

Se moquant bien de son procès en Lyonnais Dauphinné, la rouquine avait précipité son retour en Provence après avoir reçu un pigeon de son tavernier préféré lui demandant de revenir au plus vite. Leurs projets semblaient se précipiter. La rouquine avait donc imposé un galop d'enfer à ses compagnes et surtout à leurs montures. Il fallait passer avant que les armées ne les en empêchent.

Elles étaient rentrées d'une traite, avaient fait peu de pause et la fatigue de la route s'était accumulée. Arrivées à Vitrolles, Enored laissa ses compagnes et amies se reposer dans leur petit pied à terre, autre chose l'attendait.

Munie du fameux parchemin, la rouquine cherchait la salle indiquée elle tomba sur une bien plus basse que prévue et surtout plus intéressante. Tonneaux et bouteilles à perte de vue. Elle resta un instant sur le pas de la porte, hésitant sur la conduite à tenir. Deux marches plus bas, ses pieds avaient décidés pour elle. Il est vrai que la route lui avait donné soif, très soif.

Ses bottes, après avoir claqué sur les marches, effleuraient le sol de terre battue. Elle laissa une main baladeuse s'amuser sur les différentes bouteilles avec ou sans étiquettes dont les noms la rendaient rêveuse. Elle se tourna vers la porte, personne. Un sourire se dessina sur les lèvres de la pirate. Soit elle était morte et au paradis, soit elle était tombée sur la réserve de Dahut. Elle opta pour la seconde solution et décida de faire honneur à la réserve en question.

Elle avait pris sa dernière cuite ... y'avait un bon moment de ça ... à Lyon peut être ... surement et ... légère grimace, souvenir qui méritait d'être oublié là tout de suite. Avec les évènements qui se préparaient, elle n'avait pas le temps de se laisser aller à une nostalgie douloureuse. Sans qu'elle s'en rende compte, une dague avait glissé dans une de ses mains alors que l'autre saisissait une première bouteille. Elle s'occuperait des tonneaux plus tard.

Un bouchon à terre un ! La rouquine ferma les yeux le temps de humer la douce odeur qui s'extrayait de la dite bouteille débouchée. Déjà ses lèvres gourmandes englobaient le goulot de la première victime et une douce chaleur vint envahir le gosier de la pirate. Mais il avait toujours aussi bon gout son tavernier ...

Quelques gorgées voluptueuses plus tard, la pirate était prise d'une sorte de mal de terre. La cave commençait à tanguer.
Une cave qui tangue ... non de ... suis pas dans une cale pourtant ... p't'être la fatigue d'la route ou alors j'tiens plus la cuite...

Se mettait-elle à parler à sa bouteille ? Elle n'aurait su la dire. La rouquine acheva donc sa première victime ne marchant plus vraiment droit elle avança le long des claies et dégota une autre bouteille sans étiquette celle-ci. Aimant vivre dangereusement, elle tenta celle là. Un deuxième bouchon à la mer ... à terre ! Odeur douce et suave qui s'échappe de la bouteille. Première goulée, deuxième, ça y'est la pirate reprenait pied. Déjà elle marchait un peu plus droit, reprenant conscience de l'endroit où elle était et du but de ses divagations dans le domaine de Vitrolles. Bah la réunion attendrait elle avait soif ! Et elle n'était pas censée être arrivée aussi vite. Au départ pas arriver du tout ... l'heure était donc à la détente ! D'ailleurs elle aurait bien voulu du rhum ... parce que c'était bon le rhum ... mais Dahut ne devait pas encore connaitre. Il faudrait lui proposer une expédition plus tard quand le bateau serait terminé pour aller chercher du rhum...

Deuxième victime à terre. Ne disait on pas jamais deux sans trois. D'un pas décidé, la rouquine fonça sur un tonneau attrapant ce qui ressemblait à une choppe au passage. Soif ! elle avait soif. Et comme la soif appelait la soif ... "Crrrriiii" le tonneau était débouché et la choppe se remplissait. "Crrri" faudrait pas gaspillé tout de même, le flot s'arrêta. La rouquine s'assit à côté du tonneau pour en déguster le contenu. Elle n'aurait su dire le nom de cette douceur mais d'une douceur il s'agissait bien. Le liquide coulait dans sa gorge avec bonheur. Trois choppe plus loin, la pirate était aux anges. Fatigue de la route oubliée, début de nostalgie douloureuse envolée. Seul comptait la bataille à venir. La bataille à venir ... cela faisait longtemps qu'elle n'avait manié une épée ... depuis Lyon. Ah Lyon, ville maudite ... Souvenirs qui s'entremèlent. Assise par terre, la tête posée contre la paroi du tonneau la rouquine poussa un léger soupire. Elle avait beau vouloir échapper à ces souvenirs là, l'aller retour en Flandres le passage vers Joinville l'avaient touchée, remuée, ébranlée dans sa carapace qu'elle voulait solide.

Elle avait tourné la page, décidé de revivre oui ... mais ... mais il y avait toujours ces moments qui faisaient mal, alors si elle ne pouvait les perdre dans l'alcool autant tenter de les oublier dans la bataille. Coup d'oeil circulaire dans la pièce. Un bout de parchemin gisait au sol non loin d'elle. Moui elle allait devoir se lever pour retrouver la salle en question. Légère grimace alors qu'elle extrayait sa carcasse du sol qui semblait vouloir la garder en otage. Même pas mal à la tête ... c'était du vin et du bon vin ... Une fois debout la rouquine s'étira. Elle tenait sur ses jambes. C'était l'essentiel. Elle ne devait pas avoir fait trop de bruit, à l'extérieur pas le moindre pas ... quoique ... l'air de rien, elle ramassa les bouteilles vide qu'elle posa nonchalamment sur un tonneau surement placé là à cet effet et abandonna la choppe juste à côté.

Dahut avait bon gout ça oui ... d'ailleurs il était temps d'aller le retrouver. Léger sourire sur les lèvres, il lui avait manqué le bougre ... Ses pas la dirigèrent vers la porte...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caline
Capitaine du Sagittaire
Capitaine du Sagittaire
avatar

Messages : 429
Date d'inscription : 15/10/2009
Age : 36
Localisation : ici ou ailleurs peut importe...
Humeur : pointilleuse...chieuse pour certain !

MessageSujet: Re: [RP] A la découverte des trésors cachés de Vitrolles   Sam 16 Jan 2010 - 19:46

Aix-Dunkerque, Dunkerque-Aix…en passant par Lyon…jamais voyage, même aussi rapidement mener que celui là, n’avait été plus horrible pour elle, lui rappelant dans une vérité horrible tout ce qu’elle avait perdu, tout ce qu’elle n’aurait plus…ce qu’elle n’était plus, car la Cajoline que beaucoup avait connu était morte, ne restait plus que Caline….

Oui il ne restait plus que Caline, une Caline qui ne savait plus trop qui elle était, ou était sa place si tant soit peut elle avait eu une place un jour quelque part. Elle était injuste, Cajoline avait trouvé une place à Dunkerque, un refuge, s’y était sentie chez elle, mais Cajoline n’était plus et Caline avait bien du mal à avancer, à tourner la page et à trouver sa place.
Heureusement, elle avait Edonice et Enored, elle focalisait son attention sur elles, pour éviter de penser, et c’est parce qu’elle focalisait son attention sur elles, et plus précisément ce jour là sur Enored, qu’elle se trouvait perdue dans les méandres des couloirs de la demeure de Samuel. Elle n’avait pu s’empêcher de trouver le comportement de la rouquine étrange, elle se trompait peut être, mais curieuse elle avait suivi discrètement son amie, jusqu’à un moment se faire distancer de peur de s’être fait repérée. Et elle aurait parfaitement l’air idiote si jamais on la découvrait là perdue, ne sachant par ou aller pour trouver la sortie, parce qu’au final dans tout ce dédale, elle avait perdue le sens de l’orientation en plus de son amie.


Me v’la bien tiens ! Et j’vais par ou maintenant ?


Son regard effleurait toutes les possibilités qui s’offraient à elle, continuer tout droit, faire demi-tour, prendre à droite, la blonde se décida pour tout droit, quitte à être perdue autant y aller franchement après tout et satisfaire sa curiosité, peut être tomberait-elle sur une pièce intéressante comme le garde manger !
Elle avançait observant tout autour d’elle, poussant les portes, ainsi c’était ça la demeure d’un noble, une immense bâtisse avec tout un tas de pièces, des couloirs…et forcément elle s’était aventurée dans un coin ou personne n’allait, pas l’ombre d’un cuisinier, d’une soubrette, rien, personne.


Qu’est ce qu’elle est partie faire par là Eno ?


Voilà une question à laquelle elle n’avait pas la réponse. Ploc ? Tiens un bruit ! Voilà, elle allait pouvoir enfin sortir de ce dédale et demander la sortie ! Pleine d’espoir, la bretonne suivi le bruit et déboucha dans une salle dont la porte était ouverte. Incrédulité. Surprise. Elle avait retrouvé la rouquine, une rouquine qui avait l’air d’avoir bien profité de la cave de son ami Samuel ! Elle ne l’avait encore pas vu, elle lui tournait le dos tout occupée qu’elle était à ramasser les bouteilles vides…un sourire se fit sur le visage de la blonde adossée au chambranle de la porte tandis que son amie semblait prendre le chemin de la sortie qu’au final elle lui barrait.


Alors on vient boire en cachette ?
Sourire malicieux et regard qui se perd sur les tonneaux et les bouteillesy a des bons crus ?

Elle avait pensé à des salles intéressantes ou se perdre comme le garde manger, mais la cave…. c’était très bien ma foi, un endroit parfait ou se perdre, idéal même…et maintenant qu’elle était là, elle avait bien envie de déguster ce qui s’y trouvait.
Quittant le chambranle ou elle était appuyée, elle passa en souriant devant Enored, son regard passant d’une bouteille à une autre, cherchant celle qu’elle déboucherait jusqu’à ce qu’elle la trouve et la prenne à pleine main en se retournant vers son amie.


Tu trinqueras bien avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enored
Sénéchal du Sagittaire
Sénéchal du Sagittaire
avatar

Messages : 2155
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 37
Localisation : Bientôt à nouveau en mer
Humeur : Protect me from what I want ...

MessageSujet: Re: [RP] A la découverte des trésors cachés de Vitrolles   Sam 16 Jan 2010 - 20:38

Une ombre sur le pas de la porte. Une ombre féminine. A contre jour la rouquine n'entrevit que le blond de la silhouette qui lui barrait la route. Rapidement elle identifia Caline. Non de ... elle était censée se reposer celle-ci ! qu'est ce qu'elle fout là ? La rouquine observe, attend. Alors on vient boire en cachette ? Haussement de sourcils de l'Irlandaise. Mais qu'est ce que ça peut bien te faire ! Sourcils qui se froncent, la fatigue et l'alcool ne font pas bon ménage, encore moins quand on y ajoute les tensions d'un combat proche. y a des bons crus ? La rouquine observe la Bretonne descendre les marches et la regarde passer.

Bien sur tu crois quoi ? il a bon gout ... Dahut.

Elle s'était reprise juste à temps. Ton plus sec qu'elle ne l'aurait voulu... quoique ... elle suit Caline du regard, tournant dos à la porte pour lui faire face. Caline l'a suivie elle en est certaine à présent et n'appréciait absolument pas cette situation. Tu trinqueras bien avec moi ? Trinquer avec elle alors qu'elle se permettait de l'espionner ? Et puis quoi encore !

Qu'est c'que tu fou là ? t'étais censée rester te reposer avec Edo. Pourquoi tu m'as suivie ? Si le but de mes errances dans ses maudits sous sols étaient de boire en douce j't'aurais invitée ... ou pas ...

Eclats de voix, elle avait haussé le ton. La rouquine ne fit aucun effort pour cacher sa mauvaise humeur. Ca faisait des mois qu'elles voyageaient ensembles et là il fallait encore qu'elle la suive. Un peu de solitude c'était ce qu'elle cherchait. Elle avait vu la fatigue sur le visage de Caline, fatigue toujours présente d'ailleurs. Sourcils froncés visage dur la rouquine ne faisait plus attention à être repérée ou pas.

Tu devrais garder tes forces pour la bataille et ... pas d'réflexion sur mon comportement. Moi j'assume ! j'ai l'habitude j'voudrais pas avoir à risquer ma vie pour toi parce t'as pris une cuite et qu't'es pas en forme ! Mots qui claquent dans l'air sec de la cave. La rouquine serait les poings, pour ne pas frapper. La tension était à son comble.Elle respira un grand coup pour tenter de reprendre son calme.

Tu fais c'que tu veux ! j'ai d'autres choses à faire que d'rester là. J'suis attendue

Emeraudes fixées sur les azurs elle voulait voir la réaction de la Bretonne avant de faire demi tour et rejoindre son but premier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caline
Capitaine du Sagittaire
Capitaine du Sagittaire
avatar

Messages : 429
Date d'inscription : 15/10/2009
Age : 36
Localisation : ici ou ailleurs peut importe...
Humeur : pointilleuse...chieuse pour certain !

MessageSujet: Re: [RP] A la découverte des trésors cachés de Vitrolles   Dim 17 Jan 2010 - 22:17

L’accueil de son amie était loin d’être aimable, plutôt froid limite glacial, décidément l’alcool et la fatigue n’arrangeaient pas le caractère bien trempé de son amie. Légère surprise face à un tel accueil, mais tout bien réfléchie, elle aurait du s’y attendre pourtant, depuis le temps et surtout depuis une situation presque analogue quelques mois plutôt dans une taverne à Lyon.. « N’y repense pas, n’y repense pas »…maudits souvenirs toujours aussi douloureux. Main qui se serre un peu plus sur la bouteille qu’elle tient et voile de tristesse qui passe rapidement dans le regard azur de la blonde avant de devenir inexpressif.

Bien sur tu crois quoi ? il a bon gout ... Dahut.

Qu'est c'que tu fou là ? t'étais censée rester te reposer avec Edo. Pourquoi tu m'as suivie ? Si le but de mes errances dans ses maudits sous sols étaient de boire en douce j't'aurais invitée ... ou pas ...

Léger sourire ironique alors que l’irlandaise poursuit, elle le sentait pourtant que l’accueil ne serait pas bon et pourtant elle n’avait pas passer son chemin…Cajoline, avant l’aurait fait, elle aurait éviter l’affrontement, serait restée discrète comme elle l’avait toujours fait depuis toute petite, mais voilà Cajoline n’était plus et la Caline qu’elle était devenue ne fuyait pas les affrontements…
Respirer doucement, garder son calme, ne pas céder à la colère, à l’énervement grandissant que lui procuraient les paroles de l’irlandaise, même si sa main de plus en plus serrée sur la bouteille en était un signe manifeste…ne pas céder mais au final réponse séche et ton très ironique.

C’que je fou là ? Ca se voit pas ? Je visite la demeure de ton ami, c’est pas interdit que je sache ! Et si toi tu erres, moi j’me perds !

Non mais oh, elle croyait quoi la rouquine ? La bretonne avait ses limites, et là avec la fatigue du voyage mais surtout le but de ce voyage et tout ce qu’il impliquait ou plutôt n’impliquait plus , et ben avec tout ça ses limites elles étaient très facilement franchies, et l’énervement et la colère arrivaient bien plus vite ! Elle avait encore un minimum de contrôle sur elle la bretonne- c’est qu’on n’oublie pas des années de contrôle de soi ainsi – car elle serrait encore la bouteille, elle la serrait tellement que ses phalanges en étaient blanches, mais elle était à la limite de la balancer à la figure de l’irlandaise.

Tu devrais garder tes forces pour la bataille et ... pas d'réflexion sur mon comportement. Moi j'assume ! j'ai l'habitude j'voudrais pas avoir à risquer ma vie pour toi parce t'as pris une cuite et qu't'es pas en forme !

Tu fais c'que tu veux ! j'ai d'autres choses à faire que d'rester là. J'suis attendue


Et la colère l’emporta, explosa même, si elle croyait qu’elle allait la laisser partir comme ça, la laisser la fixer ainsi s’en rien dire…

T’étais censée, tu devrais garder tes forces…tu t’entends ? T’es pas ma mère ! J’fais ce que je veux Eno, j’ai pas d’mandé tes conseils alors gardes les ! Et tu crois quoi ? Que j’ai attendu Renoan, que j’t’ai attendu pour assumer mes actes et leurs conséquences ? Et bien non ! Tu sais rien d’ma vie, d’moi, alors viens pas me dire c’que j’suis capable d’assumer ou pas ! Quand à risquer ta vie pour la mienne, j’te l’ai jamais demandé, j’lai jamais d’mandé à personne, ma vie en vaut pas la peine !

Légère pause pour reprendre son souffle...elle l'avait jamais demandé parce qu'elle le pensait réellement et elle aurait tellement préféré que ce soit l'inverse qui se produise... regard qui se détourne de celui de la rouquine pour se poser sur la bouteille qu’elle tient encore à la main, elle la boira plutôt que de l’envoyer à la figure d’la rouquine ça la calmera et l'aidera à oublier ...enfin p'etre.
Regard qui revient sur les prunelles de l’irlandaise.


T’es attendue ! Et ben vas y, j’te retiens pas !

Et ses azurs devenus aussi froids que le plus glacial des océans fixent les émeraudes de la guerrière, ne s’en détournent pas, l’air de dire « tu cherches la bagarre ? Tu vas la trouver ! » rien à voir avec ce qui c’était déroulé la dernière fois qu’elles avaient été dans cette situation…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enored
Sénéchal du Sagittaire
Sénéchal du Sagittaire
avatar

Messages : 2155
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 37
Localisation : Bientôt à nouveau en mer
Humeur : Protect me from what I want ...

MessageSujet: Re: [RP] A la découverte des trésors cachés de Vitrolles   Lun 18 Jan 2010 - 16:12

Joli face à face. La rouquine fixait la bretonne.

C’que je fou là ? Ca se voit pas ? Je visite la demeure de ton ami, c’est pas interdit que je sache ! Et si toi tu erres, moi j’me perds !

Caline se rebiffait. Effectivement, elle était dans son droit, même si l'Irlandaise avait bien sentit qu'elle l'avait suivit par pure curiosité. Elle l'observait. Le visage de son ami se transformait sous l'effet de la colère, paradoxalement, la rouquine s'apaisait.

T’étais censée, tu devrais garder tes forces…tu t’entends ? T’es pas ma mère ! J’fais ce que je veux Eno, j’ai pas d’mandé tes conseils alors gardes les ! Et tu crois quoi ? Que j’ai attendu Renoan, que j’t’ai attendu pour assumer mes actes et leurs conséquences ? Et bien non ! Tu sais rien d’ma vie, d’moi, alors viens pas me dire c’que j’suis capable d’assumer ou pas ! Quand à risquer ta vie pour la mienne, j’te l’ai jamais demandé, j’lai jamais d’mandé à personne, ma vie en vaut pas la peine !

[i] Sourcils qui se froncent. La bretonne avait marqué un point. A cet instant, la rouquine réalisa ce qu'elle venait de faire. Comme à son habitude, elle préférait blesser que d'avouer qu'elle avait eu peur. C'était tellement plus simple. Sur la route, elle avait tremblé pour son amie, chevauché avec un noeud dans l'estomac par peur pour elle et ... pensée vite chassée. Le reste, elle ne voulait ni savoir ni réaliser. Machinalement, elle fouille dans sa besace pour récupérer le torchon qu'elle voulait dissimuler à Caline et n'avait pas encore eu l'occasion de détruire.

T’es attendue ! Et ben vas y, j’te retiens pas !

Coup d'oeil au torchon où la rouquine repère quelques mots. Regard qui se lève vers Caline, puis redescend vers le parchemin. Une remarque acerbe au bord des lèvres la rouquine préféra se taire, tourna les talons, froissant le parchemin dans sa main. Elle fit quelque pas, s'arrêta au bas des marches, et un quart de tour plus loin la boule s'échappa de sa main pour venir s'écraser au pied de Cajoline.


T'as raison, j'vais arrêter de m'mêler de c'qui me r'garde pas ! Slan !

Regard vers la porte, l'Irlandaise grimpa les marches pour cette fois retrouver le lieu où elle était attendue

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caline
Capitaine du Sagittaire
Capitaine du Sagittaire
avatar

Messages : 429
Date d'inscription : 15/10/2009
Age : 36
Localisation : ici ou ailleurs peut importe...
Humeur : pointilleuse...chieuse pour certain !

MessageSujet: Re: [RP] A la découverte des trésors cachés de Vitrolles   Lun 18 Jan 2010 - 22:17

Bien campée sur ses pieds, la blonde attendait une réaction nettement plus virulente de la rouquine, du moins une réaction nettement plus prononcée que ce froncement de sourcils, et que ce bout de parchemin froissé qu’elle venait de chercher dans sa besace et auquel elle jeta des coups d’œil avant de faire demi-tour pour s’en aller.
Comment c’était comme ça qu’elle réagissait, ou plutôt qu’elle ne réagissait pas ! C’était pas l’irlandaise ça, ce n’était pas la guerrière qu’elle connaissait …

Ha non, la rouquine faisait demi-tour, allait lui assener une répartie bien trouvée, allait l’envoyer balader, allait combattre…mais même pas, elle laissa juste tomber platement le parchemin roulé en boule qui fini sa course aux pieds de la blonde qui paradoxalement était prête à en découdre, cherchant la bagarre, sans doute pour passer sur quelqu’un, en l’occurrence la rouquine, toute la rage, la colère, la tristesse, l’amertume accumulés ces derniers mois…


T'as raison, j'vais arrêter de m'mêler de c'qui me r'garde pas ! Slan !

La bretonne était hors d’elle, furieuse, tellement sous le coup des émotions qui l’agitaient, qu’elle était incapable de réfléchir correctement, de se demander pourquoi son amie réagissait ainsi…elle perdait tout contrôle d’elle, comme jamais encore auparavant, et dans un accès de rage Caline avança d'un pas s'empara d'une bouteille vide qui se trouvait à sa portée et la balança sur le mur juste à la droite de la rouquine !

Ce n’est qu’après avoir vu la bouteille se fracasser contre le mur, et avoir regardé plusieurs fois les débris aux pieds du murs, le visage de la rouquine et sa main toujours en l’air, qu’elle réalisa ce qu’elle venait de faire…et la colère disparu aussi vite qu’elle était venue, elle venait de prendre conscience de sa perte totale de contrôle, mais surtout qu’elle venait de franchir le pas pour ressembler à son géniteur, à celui qu’elle s’était jurer de ne jamais devenir, qu’elle avait fuit, et auquel elle ne voulait en aucun cas ressembler. Pourquoi avait-elle fait ça ? Qu’est ce qui lui était bien passé par la tête pour en arriver là ? Mystère, elle était incapable de le dire.


Malezendou !

Le juron venait de lui échapper, et même prononcé tout bas, dans le silence de plomb qui régnait dans la cave, il résonnait bien trop fort, elle recula effrayée plus par sa propre réaction que par celle de la rouquine qui le pensait-elle n’allait pas manquer de venir. En reculant, la boule de parchemin fit un léger bruit, pour se rappeler à elle, elle l’a prit et la défroissa machinalement. Son regard allait du parchemin défroissé à la rouquine lorsque les mots sur le parchemin prirent leurs sens et elle le lut en entier :

Code:
Demoiselle Enored, le bonjour.

Je savais ma marraine et la petite Edonice à vos côtés, et, bien que cela me fendait le cœur de les savoir en votre compagnie, je ne pouvais que prier pour elle et espérer qu'il ne leur arrive rien. Et voilà j'apprends que vous vous rendez sur un front hasardeux, et que vous ne savez pas comment faire pour protéger Edonice ? Mais, Aristote, enfermez-la dans un couvent, amenez-la à sa marraine, attachez-la à un arbre, assommez-la ! Mais, je vous en conjure, ne l'entrainez pas dans cette galère ! Quant à ma marraine, raisonnez-la ! Dites-lui de protéger la petite, si elle aime un tant soit peu cette enfant, et enfermez-les toutes les deux loin du fracas de la bataille !!!

Vous prétendez que je connais la Princesse. Je n'oserai affirmer cela. Je suis certes sa vassale, mais je ne suis en rien une familière. Je ne suis pas, à ma connaissance du moins, l'une de ses 45, ou que sais-je encore. Si je suis, comme vous le dites, loin du front, c'est parce que je suis Officier Royal avant d'être autre chose. J'ai, moi aussi, mes charges, que j'assumerai le temps qu'il le faudra.

Je ne sais si je dois prier pour vous, ou pour ceux de votre espèce. Si ma marraine vous aime un peu, ce que je ne pourrai jamais vraiment comprendre, je ne puis que vous souhaitez de vous en tirer sans trop de peine. Mes prières vont d'abord à ceux que j'aime, et je ne peux vous dire que je déborde d'affection à votre sujet. Vous en comprenez, je pense, la raison principale...

Puissiez-vous raisonner vos deux compagnes, et, si vous ne le pouvez, les protéger,

Krystel van Hoedezee.

Son regard passa du parchemin à la rouquine, puis de la rouquine au parchemin…et aucune autre réaction de la blonde qu’un « Gast », juron de sa terre natale, puissant résonnant dans la cave, rien d'autre, car rien d’autre sur le coup ne lui venait. Il faudrait qu’elle en parle deux mots avec sa filleule, mais en attendant, elle avait la rouquine face à elle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enored
Sénéchal du Sagittaire
Sénéchal du Sagittaire
avatar

Messages : 2155
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 37
Localisation : Bientôt à nouveau en mer
Humeur : Protect me from what I want ...

MessageSujet: Re: [RP] A la découverte des trésors cachés de Vitrolles   Lun 18 Jan 2010 - 23:01

Un sifflement bien particulier dans son dos, celui d'un projectile. Léger écart sur le côté juste à temps pour voir une bouteille éclater contre le mur. Surprise, ça elle l'était l'Irlandaise. La douce Cajoline avait bien disparu.

Malezendou ! Bah tiens pis elle jurait maintenant ! La rouquine respira profondément pour retrouver son calme, se rappeler que c'était son amie qui se tenait derrière elle pour réussir à ranger la dague qui venait de glisser dans sa main. Réflexe ? Allez savoir ... Elle tournait toujours le dos. Son regard glissa vers les éclats de verres au sol. La dérision, utiliser la dérision. Elle laissa un long moment s'écouler avant de réagir. Derrière elle un bruit mais pas celui auquel elle s'attendait. Elle se tait encore un peu et lâche avant de se retourner.


Tsssss Caline ... tu vas finir par me ressembler complètement ! Méfie toi.

Derniers mots lâchés, l'Irlandaise pivote sur ses talons tout en rangeant sa dague. Elle se retourne pour confirmer ce qu'elle a entendu. Dans sa main Caline tient le parchemin. Le 'gast' de son amie l'aurait presque fait rire. Mais pas là. Elle s'était attendue à une salve de jurons et de bouteilles mais non ... Emeraudes contre azurs ... un combat silencieux engagé entre les deux regards. Caline avait reculé d'un pas. Par peur de sa réaction ? Peut-être, surement. Elle voit dans son regard qu'elle a envie d'en découdre de faire passer sa rage. Et la rouquine est rassurée. La dernière fois la Bretonne avait fuit misérablement là ... là elle ne bougeait pas. Elle n'avait fait qu'un pas en arrière, logique après ce qu'elle venait de faire.

Le regard de l'Irlandaise passa des yeux de son amie, au parchemin, puis aux débris au sol juste à côté d'elle. Il fallait désamorcer la situation. La rouquine descendit les marches et s'avança à la hauteur de Caline pour ne se retrouver qu'à un pas d'elle. Elle reste sur ses gardes prête à frapper si la jeune femme en face d'elle réagit.


Bien, j'crois qu'il va falloir que je t'apprennes à viser. On aura p't'être quelques jours avant le début des hostilités pour faire de toi une bonne lanceuse de bouteilles ! mouvement du menton vers le parchemin J'avais promis à c'te ... gamine d'lui donner des nouvelles d'Edo qu'elle aille se faire voir ! Ses pensées voguèrent ailleurs. La tension était redescendue.

Hum ... si le maitre des lieux arrive y va po être content on a foutu un sacré boxon ici ... elle se tait avant de rajouter C'est pas qu'j'ai pas confiance en toi, que j'te crois capable de rien, sinon tu f'rais plus partie d'mes connaissances d'puis longtemps andouille ! C'est juste que j'voudrais pas qu'il t'arrive quoiqu'ce soit ! J'ai pas envie d'avoir peur au moment des combats parc'que ça fait faire des conneries ... c'est pire que ... mon inconscience légendaire. son regard accrocha celui de Caline, elle avait eu peur sur la route, peur qu'il leur arrive quelque chose à elle et à Edonice, peur de ne pas revenir ici de ne pas le revoir et ... et merde ... profonde respiration. On oublie ? J'ai un peu trop gouté les douceurs ici présentes pour t'accompagner ... une autre fois sur'ment ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caline
Capitaine du Sagittaire
Capitaine du Sagittaire
avatar

Messages : 429
Date d'inscription : 15/10/2009
Age : 36
Localisation : ici ou ailleurs peut importe...
Humeur : pointilleuse...chieuse pour certain !

MessageSujet: Re: [RP] A la découverte des trésors cachés de Vitrolles   Mer 20 Jan 2010 - 15:33

Tsssss Caline ... tu vas finir par me ressembler complètement ! Méfie toi.

Elle en aurait presque sourit, si la première pensée qui lui était venu après cette accès de rage était plutôt qu’elle avait peur de ressembler à son paternel, peur de devenir aussi violent que lui…ressembler à la rouquine, elle préférait bien plus !

La bretonne ne quittait pas son amie des yeux, le parchemin dans une main, la bouteille pleine toujours serrée dans l’autre, qu’allait faire l’irlandaise ? Qu’allait faire son amie après ce qu’elle venait d’envoyer contre le mur ? Surement qu’elle pensait qu’elle l’avait visé et manqué alors qu’en fait elle avait juste visé le mur dans un déchainement de colère. C’était rassurant au final, elle ressemblait p’etre pas tant que ça à son père, elle avait visé le mur et non son amie…mais bon rassurant qu’à moitié car depuis ce jour funeste sur Lyon, elle perdait bien trop souvent le contrôle d’elle, de ses émotions.

Regard qui ne se détourne pas de l’irlandaise alors qu’elle approche vers elle, elle la connaît la rouquine, ses réactions peuvent être vives surtout lorsqu’on la cherche, ce qu’elle venait de faire d’ailleurs…bah, elle s’était calmé d’un coup mais si la réaction de son amie était ce qu’elle pensait être, elle se tenait prête et ne reculerait pas…elle assumerait !


Bien, j'crois qu'il va falloir que je t'apprennes à viser. On aura p't'être quelques jours avant le début des hostilités pour faire de toi une bonne lanceuse de bouteilles ! J'avais promis à c'te ... gamine d'lui donner des nouvelles d'Edo qu'elle aille se faire voir !

Sourire et étonnement de la blonde…sourire du fait que la rouquine pense bien qu’elle l’avait manqué, étonnement que la tension soit redescendue aussi vite qu’elle était montée.

Hum ... si le maitre des lieux arrive y va po être content on a foutu un sacré boxon ici ... C'est pas qu'j'ai pas confiance en toi, que j'te crois capable de rien, sinon tu f'rais plus partie d'mes connaissances d'puis longtemps andouille ! C'est juste que j'voudrais pas qu'il t'arrive quoiqu'ce soit ! J'ai pas envie d'avoir peur au moment des combats parc'que ça fait faire des conneries ... c'est pire que ... mon inconscience légendaire.

Regards qui s’accrochent, et nouvelle compréhension de la situation par la bretonne, ainsi elle s’inquiétait pour elle, ça changeait beaucoup de choses.

. On oublie ? J'ai un peu trop gouté les douceurs ici présentes pour t'accompagner ... une autre fois sur'ment ...

Sourire de la blonde à la rouquine alors que leurs regards se fixent, c’était ça l’amitié : des coups de gueules, des pardons et des bons moments avec des personnes croisées auxquelles ont avait d’instinct et parfois contre toute attente accorder sa confiance…froissement de la lettre de sa filleule, elle ne comprenait pas, sans doute faudrait-elle qu’elle est une petite conversation avec elle à ce sujet, mais cela attendrait des temps plus calmes…

On oublie . légère pause …s’il m’arrive quelque chose, tu n’y pourras pas forcément grand-chose Eno…t’en seras pas responsable, c’est moi qui me serait surestimée, qui aurait fait l’imbécile...sa voix tremblait un peu sous le coup de l’émotion qui s’emparait d’elle, mais elle continua…j’ai pas envie d’être responsable encore de la mort d’une personne auquel je tiens parce qu’elle aura voulu me protéger…et…j’ai pas non plus envie qu’il t’arrive quelque chose, tout comme à la petite d’ailleurs. A nous d’faire en sorte qu’il nous arrive rien !

Regard qui se voile sous les souvenirs de ceux qu’elle avait déjà perdu mais qui se détourne par pudeur pour parcourir la pièce…changer de sujet, changer…nouvelle inspiration et léger sourire ironique et malicieux…

Y en a un qui ne va pas aimer notre passage s’il s’aperçoit des dégâts…j’vais ranger tout ça et p’etre m’ouvrir la bouteille pour m’donner du courage…on trinquera une prochaine fois ensemble !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enored
Sénéchal du Sagittaire
Sénéchal du Sagittaire
avatar

Messages : 2155
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 37
Localisation : Bientôt à nouveau en mer
Humeur : Protect me from what I want ...

MessageSujet: Re: [RP] A la découverte des trésors cachés de Vitrolles   Mer 20 Jan 2010 - 19:29

Après tout, c'était ça l'amitié la vraie. Elles se comprenaient, avaient toutes deux souffert la même chose, avaient un passé pas tout à fait commun mais pas dissemblable non plus. Alors l'Irlandaise écouta la Bretonne et sourit intérieurement. Toutes deux se sentaient coupables, toutes deux ont peur. Elle percevait son trouble. Mais Caline se reprit plus rapidement qu'à son habitude. En voyant un sourire malicieux se dessiner sur le visage de Caline les yeux de la rouquine se plissèrent d'étonnement qu'allait-elle lui sortir ...

Y en a un qui ne va pas aimer notre passage s’il s’aperçoit des dégâts…j’vais ranger tout ça et p’etre m’ouvrir la bouteille pour m’donner du courage…on trinquera une prochaine fois ensemble !

La rouquine hocha la tête, sur qu'à voir sa cave dans cet état ... il n'aimerait pas. Elle voulu proposer un coup de main à Caline avant de réaliser qu'elle avait peut être, elle aussi besoin d'être seule. Elle chercha ses mots que dire ? pas grand chose en fait. Elle comprenait que trop bien que ce Caline ressentait mais ne voulait pas insister non plus alors, elle posa une main sur l'épaule de la Bretonne et la serra doucement.


La prochaine fois viendra peut être plus vite que tu ne le crois. Je récupère vite alors ne bois pas trop. Elle lacha l'épaule fit demi tour et quelques pas avant de s'arrêter pour s'asseoir sur les marches. Un vertige ... la fatigue et l'alcool ne faisaient pas bon ménage. Caline ... je pense pas que ce soit une bonne solution ... léger silence je sais pas ce que tu en penses, mais Edo sur un champ de bataille, sur des remparts ... j'aime pas ça, j'veux qu'elle reste ici à l'abri je lui en parlerait tout à l'heure. Je serai pas tranquille et toi non plus je pense. L'Irlandaise se leva, le vertige était passé Il est temps pour moi d'aller saluer le seigneur de ces lieux. A tout à l'heure chez nous Un sourire se dessina sur le visage de la pirate, depuis son départ d'Irlande il y a bien longtemps c'était la première fois qu'à terre elle se sentait chez elle...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] A la découverte des trésors cachés de Vitrolles   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] A la découverte des trésors cachés de Vitrolles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasse aux trésors
» Dernière découverte dans le grand sud - Nouvelle Calédonie 2010
» Classe découverte à 3 ans
» Lorsque nos poubelles dévoilent des trésors
» Agoraphobe je ne sors plus de chez moi... quelles aides trouver?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Famille de Trévière :: Domaine Particulier de la Maison de Trévière :: Caves-
Sauter vers: