Famille de Trévière

Domaine de la Maison de Trévière
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enored
Sénéchal du Sagittaire
Sénéchal du Sagittaire
avatar

Messages : 2155
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 37
Localisation : Bientôt à nouveau en mer
Humeur : Protect me from what I want ...

MessageSujet: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Mer 14 Oct 2009 - 19:43

Devant les grilles du domaine : premier arrêt.

La rouquine avait hésité longtemps et beaucoup réfléchit à cette décision. D'ailleurs, elle aurait hésité encore un petit moment si sur les quais du port marseillais elle n'avait croisé une ombre de son passé : Old'Jack. Mais qu'est ce qu'il faisait là ? Un coup d'oeil sur les quais l'avait assurée qu'aucun autre mutin n'était présent. Cela ne pouvait signifier qu'une chose : ils avaient débarqué le vieux pirate.

Dans un premier réflexe elle avait voulu aller le saluer pour savoir, mais son instinct lui souffla danger. Le vieux Jack .. un danger ? Aussi la pirate était restée sur son bout de ponton. Au lieu de s'avancer vers lui, elle s'était engouffrée dans une taverne et avait questionné le tenancier sur un homme avec une jambe de bois. "Ah le vieux corsaire !" qu'il avait répondu le tavernier. La rouquine savait ce qu'il fallait savoir. Méfiance, danger ! son instinct de réveillait. Si le vieux Jack reniait son passé, elle ne pouvait plus s'y fier.

C'est à cet instant qu'elle prit sa décision. Le danger pour elle elle s'en moquait, mais pas pour celles qui l'accompagnaient. La petite Rastignac avait le droit à la sécurité, à grandir dans une maison et plus être trimballée de tavernes en auberges ... Quand à Caline, même si elle l'avait suivie, elle avait besoin de se poser elle aussi. Toute deux méritaient d'être dans la sécurité du domaine. Pour la pirate, cela devenait plus qu'urgent. Elle n'aurait pas l'esprit tranquille tant qu'elles se seraient pas installée dans la maison du parc. Maison que son ami Dahut laissait à son entière disposition. "Son pied à terre" avait-il dit.

A présent, elles étaient là, toutes trois, juchées sur leurs chevaux, devant les grilles du domaine. Enored avait prévenu Dahut, aussi elle ne fut pas étonnée en voyant quelqu'un se diriger vers la grille, leur ouvrir et leur désigner le chemin qui menait à la maison en question.

Le parc était immense, boisé, calme, paisible. Les trois cavalières découvrirent l'endroit en silence. La rouquine observait les alentours lorsqu'elle l'aperçu.




La 'cabane' au fond du jardin : deuxième arrêt.

Elle avait tout imaginé la rouquine, tout ...sauf ça. Le 'ça' en question n'avait effectivement rien d'une cabane. Elle retint son cheval, guettant la réaction des filles. Complices, elles continuaient à avancer.

La rouquine descendit de cheval, si elle avait hésité, cela avait été de peur de se retrouver dans la même pièce que l'une d'elle, ce n'était pas qu'elle ne les aimait pas, mais elle avait besoin de son espace ... et là, de l'espace il y en avait.

Elle accrocha la bride de sa monture à un arbre et s'avança doucement, regardant les alentours. Si la maison lui semblait immense, elle était loin, très loin du château. Soupire de soulagement. C'était effectivement un pied à terre qui la laissait libre de ses mouvements, libre de partir, revenir, et un endroit convenable pour Edonice. Un endroit où elle pourrait grandir en toute tranquillité, en sécurité.

La rouquine ferma les yeux, se demandant si c'est le genre d'endroit qu'Henri aurait rêvé pour eux. Elle leva le nez vers le ciel, reouvrit les yeux et prit une grande respiration avant de faire les derniers pas qui la séparaient de la porte.

A l'étage les fenêtres étaient ouvertes, tout avait été prévu jusque dans les moindres détails, il y avait juste à pousser la porte et ...


Après vous les filles !

La rouquine regarda Edonice entrer et sourit.

Alors qu'en penses tu Caline ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caline
Capitaine du Sagittaire
Capitaine du Sagittaire
avatar

Messages : 429
Date d'inscription : 15/10/2009
Age : 37
Localisation : ici ou ailleurs peut importe...
Humeur : pointilleuse...chieuse pour certain !

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Dim 18 Oct 2009 - 20:39

Alors qu’en penses tu Caline ?

Elle se tourna vers son amie en souriant, ce qu’elle en pensait ? Lorsque son amie lui avait parler du "pied à terre" de Dahut, elle lui avait simplement répondu :Va pour le pied à terre de Dahut alors… pensant qu’il s’agissait de quelque chose de simple ou elles seraient un peu "serrées"… mais au final, maintenant qu’elle était devant, la petite chose simple qu’elle avait imaginé ressemblait plutôt à une maison avec tout le confort possible . Mazette l’ami d’Enored lorsqu’il faisait les choses il les faisait pas à moitié, elles allaient toutes avoir leur chambre, le vrai luxe…pas qu’elle aimait pas les filles, mais avoir son intimité, c’était quand même bien, surtout qu’elle n’avait pas pour habitude de la partager son intimité, qu’elle avait besoin d’espace, de moments de solitude…et ça depuis toujours, même quand elle avait partagé sa vie avec Renoan, elle avait eu besoin de se retrouver seule par moment…vite chasser les souvenirs et la douleur qui venait, revenir au présent et à son amie.

Ce que j’en pense ? Et bien, c’est grand pour un " pied à terre", j’voyais ça bien plus petit quand tu m’en as parlé…là c’est le luxe ! - un regard malicieux à son amie - et si on entrait voir, avant que la petite ne se choisisse la meilleure chambre

Et joignant le geste à la parole, elle entra dans ce qui allait leur servir de demeure, de maison pour les jours à venir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enored
Sénéchal du Sagittaire
Sénéchal du Sagittaire
avatar

Messages : 2155
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 37
Localisation : Bientôt à nouveau en mer
Humeur : Protect me from what I want ...

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Lun 19 Oct 2009 - 23:22

Ce que j’en pense ? Et bien, c’est grand pour un " pied à terre", j’voyais ça bien plus petit quand tu m’en as parlé…là c’est le luxe ! et si on entrait voir, avant que la petite ne se choisisse la meilleure chambre

L'Irlandaise ne put s'empêcher de rire, la taille de la maison l'avait elle aussi étonnée. Elle s'attendait plus à une "cabane au fond du jardin". Là, elles auraient toutes les trois leur espace de liberté, tout en vivant ensembles. Et plus important que tout, les filles seraient à l'abri.

La chambre lui importait peul l'essentiel, c'était qu'elle donne sur la partie boisée qui entourait la maison, histoire d'avoir un peu l'impression d'être dehors en étant dedans. Lorsqu'elle se décida enfin à entrer la rouquine trouva Edonice et Caline, débarrassées de leurs affaires, dans la pièce principale et leur fit un clin d'oeil en passant.

Elle grimpa à l'étage et resta un moment sur le palier. Il y avait plus que trois chambres, l'endroit était vraiment spacieux. Elle se dirigea vers le fond du couloir, ouvrit une porte et la referma derrière elle. La chambre était vaste, agréable, lumineuse. La rouquine laissa son baluchon sur la petite table près de la porte et fit les quelques pas qui la séparaient de la fenêtre. Elle l'ouvrit. Un doux soleil d'automne vint baigner le visage souriant qu'elle lui offrit.

Peut être, peut-être bien que ce petit coin de Provence était l'endroit rêvé pour se reconstruire, il en avait tout l'air. Un peu plus tard, elle redescendit, sortit de la maison pour aller marcher un peu. A son retour, un messager l'attendait pour lui remettre un pli en mains propres, elle faillit rétorquer que ses mains n'étaient pas sales, mais se tut, prit le pli question et grimpa jusqu'à sa chambre pour le lire.

Elle resta un long moment une cuisse posée sur le rebord de la fenêtre qu'elle avait ouverte en entrant, le morceau de vélin dans sa main. Ainsi, ainsi le lendemain tout commencerait ... Elle descendit rejoindre les filles pour le repas du soir, repas au courant duquel elle exposa presque tout son fameux projet, leur expliquant à quoi elles s'exposaient si elles décidaient de la suivre, osant enfin affronter le regard d'Edonice en parlant de piraterie ... Trouvant dans ce regard le pardon qu'elle n'osait s'accorder elle même, se laissant jour après jour bouffer par sa culpabilité. Et d'un regard, d'un seul, la petite Rastignac l'avait guérie, elle ne lui en voulait pas, elle avait un peu moins peur. La pirate osa enfin s'accorder le pardon qu'elle se refusait depuis si longtemps.

Une page se tournait d'autres restaient encore à écrire. Au courant du repas, ni Caline ni Edo n'avaitn répondu à la question laissée en suspend une fois son projet expliqué. Toujours prêtes à me suivre ? L'étaient-elles ou pas ? Elle n'avait su desceller de réponse dans le regard appuyé d'Edo lorsqu'elle était montée rejoindre sa chambre, assise à table, un verre de vin vide dans les mains, l'esprit ailleurs, sur les pontons de l'Etang de Berre, la rouquine attendait soit la réponse de son amie, soit l'envie d'aller se coucher, ni l'une ni l'autre ne semblait arriver.


[hrp bon ça y'est on est installées, heu vous pouvez v'nir nous rendre visite hein on mord pas. LJD Edo étant fort occupée, vous ne pourrez hélas pour le moment avoir le bonheur de la lire ... /hrp]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caline
Capitaine du Sagittaire
Capitaine du Sagittaire
avatar

Messages : 429
Date d'inscription : 15/10/2009
Age : 37
Localisation : ici ou ailleurs peut importe...
Humeur : pointilleuse...chieuse pour certain !

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Sam 24 Oct 2009 - 13:49

Entrer dans ce qui allait leur servir de maison pour quelques temps, elle entendit derrière elle le rire de son amie. Qu’avait-elle pu dire de drôle pour que la rouquine éclate de rire ? Peut importe au final, il était bon de d’entendre rire à nouveau son amie, ce projet la faisait revivre, et par ricochet elle aussi la maintenant la tête hors de l’eau, l’empêchant de sombrer dans la tristesse immesurable qui était la sienne désormais.

Entré dans les lieux, elle se débarrassa de ses affaires en même temps qu’Edonice, observant le confort qui leur était offert elle vit passer la rouquine vers l’étage, et lui rendit son clin d’œil, celle-ci suivait son conseil et se dépêchait d’aller choisir sa chambre avant que la petite plus si petite que ça ne fasse son choix.


Viens allons voir les chambres.

En souriant, elle monta à l’étage avec Edonice. La petite eut tôt fait d‘entrer dans les différentes chambres et de choisir la sienne, à l’observer passer d’une chambre à l’autre avec l’insouciance de ses neufs ans, pour choisir celle qui lui convenait le mieux, elle retrouvait un peu de la petite qu’elle avait connue à Dunkerque, de l’innocence qu’elle avait voulu protéger, faisant pour Edonice ce que personne n’avait fait pour elle. Et elle était loin d’avoir réussi, Edonice avait eut son lot de souffrance et de douleur aussi, grandissant trop vite par la force des choses. Mais la voir ainsi choisir en souriant sa chambre, lui mettait un peu de baume au cœur, et elle ne résista pas à lui demander de choisir également la sienne ce que s’empressa de faire la petite.

Les chambres choisies, les affaires déposées, elles descendirent préparer le repas, pour cela il ne fallait pas trop compter sur la rouquine dont les talents culinaires étaient limités.
Bientôt le repas fut prêt, et Enored attiré par l’odeur sans doute, descendit les rejoindre.

Elle avait laissé la question de la rouquine en suspend lorsque celle-ci leur avait parler de son projet, trop de choses s’étaient à ce moment là bousculer dans sa tête dans son cœur, les souvenirs heureux et malheureux…au final dans la bataille qui faisait rage en elle entre vivre et se laisser mourir, aucun n’avait vraiment gagné, peut être un léger avantage pour le vivre poussée par le souvenir des dernières volontés de celui qu’elle aimait.

Elle regarda en silence Edonice monter se coucher, et but une gorgée de vin avant de se tourner vers son amie, il était temps de répondre à la question posée.


Je ne change pas d’avis Eno. Quand je prend une décision, je ne reviens pas dessus, alors oui toujours prête à te suivre

Le vivre l’avait emporté mais pas réellement car elle se battrait non pas pour vivre, mais pour que son amie vive, que celle qu’elle considérait presque comme sa fille vive, et peut être qu’avec le temps, elle se battrait pour elle….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enored
Sénéchal du Sagittaire
Sénéchal du Sagittaire
avatar

Messages : 2155
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 37
Localisation : Bientôt à nouveau en mer
Humeur : Protect me from what I want ...

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Dim 1 Nov 2009 - 12:40

La rouquine écouta la réponse de Caline, elle ne s'attendait pas à autre chose, mais il était important qu'elle la pose cette question. Elles ne s'engageaient pas dans une croisière pour le plaisir. Reprendre la mer. Elle avait hâte la rouquine. Elle lança un regard vers les escaliers. Monter dormir ? Rester là un moment ? Elle était indécise. Non simplement profiter du moment. Elle remplit son verre de vin et but une gorgée. Le domaine de Dahut regorgeait de petits trésors bien agréables pour les papilles.

Je sais Caline, je sais mais je devais te demander.

La rouquine fut presque surprise par sa propre voix, leva le regard de son verre pour plonger ses émeraudes dans l'azur qui la fixait. Une question s'imposa à l'esprit de la rouquine. Quand est ce qu'elle acceptera à nouveau de vivre, d'être elle ? Question non formulée à haute voix, par respect pour son amie. Elle savait ce qu'elle avait traversé. Mais elle avait l'impression de voir Caline s'enfoncer dans le puits sans fond de la douleur. Elle détourna les yeux. Ce qu'elle y voyait réveillait une douleur un peu trop fraiche. Elle se leva, verre à la main, pour gagner une fenêtre et perdre son regard au loin. Elle s'éclaircit la gorge.

J'ai insisté pour venir ici pour une raison précise. Tu me connais, des murs, c'est pas trop mon truc. Mais ici, on sera plus au calme que dans une taverne ou une auberge. Et surtout vous serez à l'abri. Il va falloir faire attention dans les jours à venir. J'ai recroisé une ombre de mon passé et je crois que cette ombre essaie de faire le vide autour de moi.

La rouquine se tut un instant le temps de faire de l'ordre dans ses pensées. Caline devait savoir. Le parc autour de la maison était calme, la nuit l'enveloppait peu à peu.

Cette ombre est un homme qui a appartenu à mon ancien équipage. Je l'ai vu à Marseille quand on était sur la plage. Il se trouvait sur les pontons du port. J'ai d'abord cru que mon ancien bateau était dans le coin, mais non il était seul. Il a du être débarqué. Peut être trop fidèle à son ancien capitaine. Je me demande si ce n'est pas lui qui a cramé la taverne de Delta. Il est simple à repéré, il a les cheveux blancs, longs, rattachés sur la nuque et surtout une jambe de bois. Il est très habile au corps à corps et joue facilement de la dague et ... silence remplit de stupeur était-ce lui qui ? elle revit Henri appuyé contre le mur se tenant les côtes. C'était là ou le vieux Jack frappait pour tuer. Elle appuya son épaule contre l'embrasure de la fenêtre pour contenir le vertige qui la prenait. Ses yeux la brulèrent, des larmes de rage montant à ses yeux. Elle battit des paupières pour les refouler avant de reprendre. Et ... C'est tout je pense. Les hommes avec une jambe de bois sont rares ... Ha si, une cicatrice lui barre le visage, de la tempe à la joue. Si tu le croises, surtout si tu es avec la petite Rastignac tu t'en vas loin, là où il y a du monde. Ne reste jamais seule face à lui.

La rouquine vida son verre et laissa son regard divaguer sur le parc.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caline
Capitaine du Sagittaire
Capitaine du Sagittaire
avatar

Messages : 429
Date d'inscription : 15/10/2009
Age : 37
Localisation : ici ou ailleurs peut importe...
Humeur : pointilleuse...chieuse pour certain !

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Dim 8 Nov 2009 - 17:35

Caline regarda son amie détourner les yeux d'elle, se lever le verre à la main et se poster à la fenêtre, le tout en silence...que dire? Rien parfois il valait mieux ne rien dire, ne pas savoir ce qui agitait la rouquine, car elle l'a sentait soucieuse, mais là, la bretonne ne se sentait pas la force de poser les questions, mais surtout d'entendre les réponses.
D'ailleurs, elle n'en aurait pas eu le temps, son amie déjà reprenait la parole, lui expliquant pourquoi elle avait insisté pour venir ici. Elle comprenait mieux maintenant, la réaction étrange qu'avait eu l'irlandaise, reconnaître un ancien membre de son équipage cela avait du lui rappeler de vieux souvenirs, peut être pas si lointains que ça, mais des souvenirs ou il était présent...
Elle ferma un instant les yeux, termina son verre d'un trait le temps de reprendre ses esprits...penser à Henri la renvoyait inévitablement vers Renoan...


Je ferrais attention Enored, surtout si je suis avec la petite...fait attention toi aussi.


Inquiétude, elle ne voulait pas perdre une personne de plus...elle ne se sentait pas la force de le supporter à nouveau, elle se sentait lasse, fatiguée, sans énergie, depuis quelque temps, elle ne se reconnaissait plus.

Je monte me coucher...bonne nuit.

Elle laissa son amie, monta jusqu'à sa chambre et une fois la porte fermée derrière elle, se laissa aller sur son lit à pleurer silencieusement, se libérant de tout ce qu'elle passait son temps à retenir. Elle pleura ainsi jusqu'à s'endormir de fatigue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enored
Sénéchal du Sagittaire
Sénéchal du Sagittaire
avatar

Messages : 2155
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 37
Localisation : Bientôt à nouveau en mer
Humeur : Protect me from what I want ...

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Mer 11 Nov 2009 - 15:54

Les yeux fixés dans la nuit tombante, la rouquine écouta Caline monter les marches. Le silence tomba sur la pièce, sur la maison. La rouquine laissa un soupire s'échapper. Elle fouilla encore le parc un instant. Tout était si calme, trop calme, elle n'en avait pas l'habitude. Le calme avant la tempête ? A cet instant elle n'aurait su dire si c'est ce qu'elle souhaitait ou pas. Du repos oui mais elle savait que tôt ou tard l'on payait les conséquences de ses actes, que ses paroles en place publique, face à l'archevêque n'allaient pas être sans suite. Elle l'avait vu dans le regard de l'homme qui la toisait, s'imaginant tout connaitre, tout savoir mieux que les autres.

Nouveau soupire, la rouquine quitte enfin son poste d'observation les yeux un peu plus humides qu'à la normale. Léger battement de paupières pour laisser s'écouler le trop plein. Trace humide le long d'une joue, au coin de l'autre oeil. Larmes qui meurent et s'assèchent. La rouquine déposa le verre vide sur la table avant de grimper à l'étage. Elle n'avait pas vraiment sommeil. Elle ouvrit la fenêtre et se posta sur son bord pour relire le parchemin à la lueur de la lune et sourit. Elle resta ainsi, longuement, avant d'aller s'allonger sur le lit et se laisser emporter par le sommeil jusqu'au petit matin, à cet instant où juste avant l'aube, la nature frémit. Battement de paupières et la rouquine s'éveilla. Il était temps d'aller rejoindre le chantier naval, rejoindre 'son' beau tavernier et le projet qui la faisait revivre.

Doucement, la rouquine quitta la maison endormie, se faufilant jusqu'à l'écurie afin de récupérer son cheval pour filer jusqu'au chantier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enored
Sénéchal du Sagittaire
Sénéchal du Sagittaire
avatar

Messages : 2155
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 37
Localisation : Bientôt à nouveau en mer
Humeur : Protect me from what I want ...

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Ven 13 Nov 2009 - 15:55

[Bien des jours plus tard]

Quand tout bascule à nouveau à cause de quatre syllabes. ...

Quatre syllabes, quatre maudites syllabes qui risquaient de la mener devant un tribunal. Inquisition.
Le mot avait éclaté dans sa tête suite à une discussion plutôt inamicale avec un archevêque. Elle assumait ses actes, toujours, mais ne voulait mettre les filles en danger.
Inquisition.
Mot infamant qui pouvait envoyer quelqu'un au bûcher. Légère grimace sur le visage de la rouquine à cette perspective alors qu'elle regagne d'un pas vigoureux la maison au fond du jardin, son cheval sur les talons.
Inquisition.
Quatre maudites syllabes qui les arrachent toutes les trois au calme momentané du domaine des Trévières.
Inquisition.
Maudit soit l'archevêque incapable de voir l'humain derrière le non croyant. Et d'abord elle ne croit pas en rien ... Que la Grande déesse nous protège de la folie de cet homme. Pensée pour ceux qui prennent des risque pour la défendre et protéger sa fuite.
Inquisition.
Peut-être, peut être oui aurait-elle préféré affronter les armées anglaises à cet instant précis plutôt que cette institutions d'hommes trop étriqués dans leurs pensées. Poings qui se serrent alors qu'elle abandonne son cheval dans l'écurie sans même défaire son harnachement.
Inquisition ! maudite sois tu !
Poing qui tape plus contre la porte qu'il ne la pousse pour l'ouvrir dans un accès de colère non feint pour laisser voir à l'Irlandaise ses deux compagnes de routes étonnées.


On part. Et vite. Pas le temps de trainer ... Je veux juste faire un tour aux noces de Dahut ... j'ai pas le courage de partir avant... et ...

Inquisition.
Quatre syllabes qui l'ont condamnée elle à la fuite mais pas les filles. Alors elle s'assit et leur expliqua son altercation avec l'archevêque et les conséquences qu'elle pourrait avoir. Le procès réclamé par ce dernier contre elle parce qu'elle a vexé l'Eglise de Provence. Elle vida la colère à peine réprimée contre cet homme. Elle frappa du poing sur la table en évoquant son nom, se relèva et grimpa les marches qui mène à sa chambre avant de se retourner en haut des escaliers.


Vous savez tout. Libre à vous de me suivre. Ici, vous serez à l'abri. Samuel, sa famille, ses mais vous protègeront. Vous êtes en sécurité ici et je comprendrais que vous vouliez rester.

Elle n'attendit pas la réponse et disparu dans sa chambre pour ramasser ses affaires. Son regard s'arrêta sur la besace d'Henri. Une caresse sur le cuir usé par les années, le sel quand il était en mer. Moins douloureux, le souvenir est moins douloureux mais le vide de son absence est plus profonds que les abysses marines ... La rouquine soupira s'approchant de la fenêtre. Au loin, elle savait le chateau en ébullition. Juste un passage là bas avant de fuir... Maudite inquisition. Gare à toi Richelieu un jour, promis je me vengerai...La rouquine attrapa ses affaires et descendit à la grange pour préparer son cheval pour la route. Elle viendrait le récupérer plus tard, pour le moment, il fallait retrouver Caline et Edonice pour aller aux noces de Khali et Samuel, oublier quelques instants ces évènements... La rouquine réouvrit la porte de la maison, avec un peu plus de douceur cette fois et tenta un sourire un peu pâle face à Edo et Caline...

(vous comprendrez bien sur que ce bout de RP ne restera que sur ce forum ...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caline
Capitaine du Sagittaire
Capitaine du Sagittaire
avatar

Messages : 429
Date d'inscription : 15/10/2009
Age : 37
Localisation : ici ou ailleurs peut importe...
Humeur : pointilleuse...chieuse pour certain !

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Mer 18 Nov 2009 - 12:08

Elle avait légèrement sursautée à l’entrée fracassante d’Enored, heureusement que le repas était déjà sur le feu, parce qu’elle en aurait sans doute lâché la gamelle de surprise. Mauvais ça, mauvais de se laisser surprendre ainsi, elle qui s’était promis de toujours rester attentive depuis ce fameux jour ou elle avait perdu ses espoirs, mais voilà la quiétude du lieu l’avait apaisé et si bien détendu, qu’elle se tenait moins sur ses gardes.

On part. Et vite. Pas le temps de trainer ... Je veux juste faire un tour aux noces de Dahut ... j'ai pas le courage de partir avant... et ...

Qu’est ce qui pouvait mettre la rouquine dans un pareil état, la décidait à fuir…parce que pour prendre une telle décision aussi rapidement sans même leur en parler, forcément il se passait quelque chose et de grave vu la réaction de son amie.

Enored ?

Interrogation. Que c’était-il passé, que ce passait-il ? Et elle sut, et tandis que son amie leur expliquait tout, elle de son coté serrait de plus en plus les poings sous la table…c’était donc ça, dire qu’elle pensait lorsqu’elle avait informé Enored que l’archevêque demandait des explications sur son appartenance religieuse ou non à l’Eglise, qu’il s’agissait d’une simple formalité sans conséquence !
Poings qui se serrent un peu plus de colère sous la table.
Colère contre cet homme qui obligeait la rouquine à fuir pour échapper au bucher, colère contre elle-même et sa propre naïveté. Elle était naïve mais comment aurait-elle pu penser qu’il pouvait être si intolérant, comment alors qu’elle se souvenait encore de la gentillesse, de la tolérance de Renoan lorsqu’il exerçait encore ses fonctions de diacre …Dieu qu’il lui manquait… mais elle était sur qu’il aurait lui aussi taper du poing sur la table devant une telle injustice…léger sourire triste..elle n’aimait pas qu’il s’énerve, mais ça lui manquait au final…et le manque lui faisait toujours aussi mal.

Alors que la rouquine les laissait sans leur donner le temps de lui répondre, elle se rendit compte qu’elle serait encore les poings de colère, si fort qu’elle en avait les marques dans les paumes.

Lorsque l'irlandaise revint plus doucement cette fois ci, Edonice et elles avaient eu le temps de prendre leur décision, et au final, avec la petite, elles étaient d’accord, il était hors de question de laisser Enored seule, elles allaient partir avec elle ! Ca la soulageait que la petite pense comme elle, car d’un coté, elle ne se voyait pas laisser l’irlandaise seule dans sa fuite et de l’autre elle ne se voyait pas laisser la petite ici seule même si elle était certaine que Samuel et sa famille veillerait sur elle…

Elle retourna un sourire franc et chaleureux à son amie qui en comparaison en esquissait un tout petit.


On part avec toi Eno.

C’était embêtant d’être obligé par un tel …elle arrivait pas trouver le mot adéquate pour définir l’archevêque…d’être obligé de partir, de quitter ce lieu qu’elles semblaient toutes apprécier, de ne passer qu’en coup de vent au mariage ou elles avaient été invitée…mais depuis ce fameux jour, elle le sentait, la vie tranquille n’était plus pour elle et là, après tout ce qui lui était arrivé à elle et à ceux qu’elle aimait, c’était vraiment la goutte d’eau qui débordait du vase... elle avait l’envie folle et stupide d’aller voir l’archevêque et de faire mal…très mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enored
Sénéchal du Sagittaire
Sénéchal du Sagittaire
avatar

Messages : 2155
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 37
Localisation : Bientôt à nouveau en mer
Humeur : Protect me from what I want ...

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Dim 17 Jan 2010 - 4:35

Retour chez soi ? oui ça doit être ça ...

Avec les premières lueurs de l'aube se dessinait les murailles du parc du domaine de Vitrolles. Arrivées ! elles étaient arrivées et ... entières. On les avait laissées passer. Ce ne fut que devant la grille que la rouquine retint son cheval enfin. L'animal était essoufflé, épuisé, à bout de force.

Mòran taing ! tu l'as fait ! on y est !

Murmure de la cavalière qui s'est penchée sur l'encolure de sa monture. Elle reste ainsi un long moment flattant le col de l'animal, attendant qu'un garde derrière la grille réagisse. Puis voyant du mouvement, elle descend, se présente. On leur ouvre. En silence elle termine à pied ce qui les sépare du 'pied à terre"... de son pied à terre. L'Irlandaise se détend enfin et sourit. Depuis qu'elle a quitté son Irlande natale c'est la première fois qu'elle se sent chez elle. Par contre elle n'est pas prête de l'avouer... quoique ...

La maison est là elle n'a pas bougé, elle les attend. Sur le côté l'écurie. La rouquine y entra, son cheval sur les talons. Après l'exploit que leurs montures venaient de réaliser, elles méritaient un minimum d'attention. Selle posée au sol, harnais juste à côté. La rouquine entreprit de brosser l'animal avec de la paille fraiche... fraiche ... délicate attention on avait préparé leur retour.

Coup d'oeil vers le chateau que l'on devine plus qu'on ne le voit. La rouquine revint à son cheval. L'animal était en sueur. Un coup de brosse, un autre, encore un autre, il s'apaisait doucement. Sa tache achévée, l'Irlandaise entra dans la maison, grimpa à l'étage où les filles se trouvaient déjà. Elle les entendaient dans la chambre d'Edonice, discuter toutes les deux. Elle posa la main sur la poignée et se ravisa. Elle avait besoin d'une pause.

Enored poussa la porte de sa chambre les draps avaient été changé et un baquet d'eau attendait. La rouquine se débarrassa avec plaisir de ses vêtements et de la crasse du voyage. Elle se changea en vitesse pour rejoindre le château. La suite l'attendait là bas ... Les jours à venir ne seraient pas roses mais peu importait : elle était de retour vers ce qui était pour elle chez elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enored
Sénéchal du Sagittaire
Sénéchal du Sagittaire
avatar

Messages : 2155
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 37
Localisation : Bientôt à nouveau en mer
Humeur : Protect me from what I want ...

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Dim 2 Mai 2010 - 18:24

Trop longue absence ...

Un siège levé, une ville libérée, un peu de repos ... oui mais chercher du repos loin, loin des murs, loin des tentes, loin du vacarme de la ville. Maintenant que le soulagement était là, la culpabilité apaisée, presque envolée parce qu'elle s'était réveillée.

Quel soulagement quand elle l'avait entendu murmurer, qu'elle avait écrit pour elle quelques jours plus tard ... alors enfin, l'Irlandaise s'était accordé le repos dont elle avait besoin. Elle était à cran, à fleur de peau, sentiments exacerbés, elle ressentait le besoin de se mettre à l'abri des autres, au calme, loin, pour faire le point. Ou juste pour ne plus penser à rien.

C'est par réflexe qu'elle grimpa à cheval et qu'après une longue chevauchée, elle gagna Vitrolles. Arrivée aux grilles elle confia son cheval à un garçon d'écurie et demanda qu'on lui prépare un bain dans la maison du fond du parc le temps qu'elle passe déposer certains documents à l'abri. Arrivée devant la demeure seigneuriale, elle se rendit compte qu'elle n'avait pas signalé son escapade au maitre des lieux ... elle en sourit et demanda à Octave de faire le nécessaire. Le besoin d'échapper à la ville avait été tellement fort, qu'elle en avait oublié le plus important ...

Parchemins en sécurité, elle gagna, l'esprit libéré, la maison du fond du jardin, voyant avec plaisir les fenêtres grandes ouvertes, son cheval dans la petite écurie attenante, soigné. A cet instant elle se rendit compte qu'elle n'avait plus vraiment mit les pieds ici depuis le départ de la Ratignac ... léger haussement d'épaule. Une page de plus de tournée, la gamine était grande à présent, suffisamment pour se débrouiller seule.

L'Irlandaise poussa la porte de 'son' chez elle et grimpa à l'étage. Dans sa chambre un baquet remplit d'eau fumante, elle fouilla dans sa besace, sortit un petit sac de tissus duquel elle fit tomber quelques pétales de fleurs dans l'eau ... S'installant sur le bord du baquet, elle trempa sa main avec plaisir, remuant un peu pour disperser pétales et feuilles.

Se relevant doucement, elle laissa ses vêtements tomber au sol avant de se glisser avec délice dans l'eau du bain, s'y plongeant entièrement. Bonheur simple d'un corps qui se délasse, instant inespéré dans ce contexte si rude et compliqué. Penser à elle, juste à elle, rien qu'à elle.

La jeune femme ressorti la tête de l'eau pour la poser sur le rebord du baquet. Yeux fermé, elle laissa libre court à son esprit ... un peu de repos, juste un peu ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enored
Sénéchal du Sagittaire
Sénéchal du Sagittaire
avatar

Messages : 2155
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 37
Localisation : Bientôt à nouveau en mer
Humeur : Protect me from what I want ...

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Lun 4 Oct 2010 - 8:31

Une pause pour le regarder grandir.

Une pause, elle avait eu envie d'une pause. Parce que simplement elle voulait le voir grandir, l'aider à grandir, rester à ses côtés tant qu'elle le trouvait fragile . Elle quitta alors sa demeure muretaine pour se retrouver dans la maison au fond du parc.

Précieux paquet contre elle, elle grimpa sur le dos de son cheval, lui murmura quelques mots et le laissa trotter calmement jusqu'au domaine. Une fois arrivée, elle salua les gardes, Octave qu'elle vit au loin se demandant si Mirabelle était dans le coin. Elle guida sa monture jusqu'au fond du parc. Pas la peine de prévenir de son arrivée, elle savait que si Octave l'avait vue, Samuel saurait.

Le matin même, Pipo avait apporté le berceau fabriqué par Patrice, elle sourit en voyant l'enfant patienter sur le pas de la porte. Il avait tout aéré, nettoyé, préparé pour son arrivée. L'Irlandaise descendit de cheval et le gratifia d'un ébourrifement de tignasse. L'enfant ne put s'empêcher de rire avant de s'en retourner vers Muret. Il voulait veiller sur la taverne comme un grand. Elle hocha la tête respectant les voeux de l'enfant.

La rouquine le regarda s'éloigner un moment avant de reporter son attention sur le petit paquet qui commençait à s'agiter. Elle s'occupa de son cheval, l'installant dans l'écurie qui jouxtait la maison. Un dernier coup d'oeil vers le parc et la demeure seigneuriale avant d'entrer dans sa maison. Un sourire à cette idée. Elle referma la porte derrière elle et s'installa dans le fauteuil qu'elle avait poussé vers la fenêtre.

Tout en nourrissant le petit affamé qu'elle avait dans les bras, le regard perdu au loin, observant les couleurs changeantes que l'automne apportait au parc, doucement, elle fredonna


Ta bean in Eirinn a phronnfadh sead damh is mo shaith le n-o
'S ta beann in Erinn is sa binne leithe mo rafla ceoil no seinm thead
Ata bean in Eirinn is niorbh fhearr le beo
Mise ag leimnigh no leagtha ! gcre is mo tharr faoi fhod

Ta bean in Eirinn a bheadh ag ead, liom mur bhfaighinn ach pog
0 bihean ar aonach, nach ait an sceala, is mo dhaimh fein leo
Ta bean ab fhearr lom no cath is cead dhiobh nach bhfagham go de
Is ta cailin speiruil ag fear gan bhearla, dubghranna croin

Ta bean a dearfaidh da siulainn leithe go bhfaighinn an t-or
Is ta bean 'na leine is is fearr a mein no na tainte bo
Le bean a bhuairfeadh baile an mhaoir agus clar thin eoghaln
Is ni fhaicim leigheas ar mo ghalar fein ach scaird a dh'ol...


(intervient qui veut dans le respect du rp bien sur )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean-Alsender
Maison de Trévière


Messages : 177
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Mer 6 Oct 2010 - 20:05

Sean-Alsender trépignait dans son berceau dès que sa maman approchait. Il avait besoin d'elle, de ses bras, de sa chaleur, de son amour.

Mais lorsqu'elle l'emmena dehors, près du cheval, la lumière, les odeurs lui firent peur. Pourtant, elle le serrait tout contre elle, il pouvait sentir les battements de son coeur .

Et lorsque le cheval se mit à trotter, cela lui rappela le temps où il était dans le ventre de sa maman, ballotter sans cesse sur les chemins. Il avait peur, serrant son petit poing pour aggriper le corsage de sa mère.

Et puis enfin, le ballottement s'arrêta, on était arrivé. De nouvelles couleurs, de nouvelles odeurs, son petit poing ne lachait pas le corsage, semblant dire "surtout ne me laisses pas !"

Tout contre sa maman, il se calma peu à peu, mais la faim se mit à le tenailler. Comme sa maman était occupée avec le cheval dont l'odeur lui chatouillait un peu trop les narrines, il ne se géna pas pour manifester son mécontentement par quelques pleurs bien senties !

Sa requête fut entendue et bientot, il put profiter de toute la douceur du sein maternel,à laquelle vint s'ajouter une douce mélodie dont il raffolait.

Heureux, repu, il s'endormit du sommeil du juste, sommeil coutumier des enfants dont l'innocence est le plus précieux des trésors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enored
Sénéchal du Sagittaire
Sénéchal du Sagittaire
avatar

Messages : 2155
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 37
Localisation : Bientôt à nouveau en mer
Humeur : Protect me from what I want ...

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Sam 9 Oct 2010 - 20:00

Instant béni que celui de cette pause dans cette vie tourmentée. Petit bout d'homme endormi et interrogation sur son futur. Sur que deviendra-t-il, douce caresse sur le duvet de ses cheveux alors qu'il dort d'un sommeil si paisible.

A cet instant la pirate l'envierait presque, son insouciance, son monde réduit à l'horizon de ses bras. A cet instant elle donnerait tout pou retrouver cette insouciance, cette douceur d'une vie pas encore abimée par les obstacles de la vie.

Un sourire mélancolique à l'idée des obstacles. Un battement de paupières pour effacer cette tristesse fugace.

Douce caresse sur la joue du petit homme là dans ses bras et sourire apaisée. N'osant bouger de peur de le réveiller, elle s'installa un peu plus confortablement. Heureuse d'être là tout simplement. Un soupire léger alors qu'elle posait sa tête sur le dossier du fauteuil, soupire pour laisser tomber tout le trop plein de ces derniers jours, dernières semaines, mois, années ... juste profiter du bonheur de voir grandir son fils ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enored
Sénéchal du Sagittaire
Sénéchal du Sagittaire
avatar

Messages : 2155
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 37
Localisation : Bientôt à nouveau en mer
Humeur : Protect me from what I want ...

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Sam 30 Oct 2010 - 21:24

Un moment après ... quand ? ... on ne le saurait ...

Un soir, un couché de soleil, une Irlandaise à sa fenêtre alors que le soleil se couchait. L'automne était là. Elle venait de coucher son fils qui avait bien grandit et réalisé qu'elle s'était bien trop longtemps enfermée dans le confort de la noble demeure des Trévières. Une pause, elle en avait eu besoin.

Une pause, elle l'avait eue, mais à présent, il lui fallait autre chose. Elle avait à nouveau besoin d'aventure, besoin d'être libre, retrouver les chemins. Seule face à sa fenêtre, leur fils couché, elle l'attendait. Elle l'avait prévenu. Ils devaient se parler.

Un verre de vin à la main, le regard perdu dans la cime des arbres, elle cherchait ses mots, se demandant comment annoncer son départ à Samuel ? Un battement de paupières et l'envie de rejoindre la princesse, répondre à une invitation, ancienne, celle de la retrouver dans une de ses tavernes de Bourgogne.

Nouveau battement de paupière, verre porté aux lèvres, gorgée avalée. Ce serait dur, mais il comprendrait sans doute. Ici, depuis un moment elle avait l'impression de se perdre, de ne plus être elle même. Elle avait besoin des routes pour se retrouver ou se perdre définitivement.

Bien sur elle lui promettrait de revenir, de lui ramener leur fils ... bien sur elle ne savait si elle tiendrait sa promesse ... mais elle avait besoin de partir, prendre l'air ... et tenter de se retrouver enfin. Après la Bourgogne, la mer, elle avait promis à son fils de lui montrer la mer ... et un jour sans doute, reviendrait-ils ici tous les deux retrouver amant et père ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean-Alsender
Maison de Trévière


Messages : 177
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Dim 21 Nov 2010 - 20:21

En deux ans et demi, Sean avait appris beaucoup de choses. Il se débrouillait bien, il savait monter et descendre les escaliers, se sauver de son lit à barreaux, et savait reconnaitre bon nombre de membres de la grande famille à laquelle il appartenait.

Son caractère était déjà assez affirmé, il ne redoutait qu'une chose : le regard émeraude de sa mer et la voix grondante de son père, mais à part eux, personne ne l'impressionnait.

Téméraire, il avait déjà visité tout le quartier, se faisant ramener chez sa mère par les voisins amusés de ses escapades.

Muni d'une petite épée en bois et ne se séparant jamais d'un petit cheval de bois, qu'il serrait fort dans sa petite main à chacune de ses aventures, il avait l'impression d'être invincible.

Depuis quelques temps, c'était la boutique du forgeron du coin de la rue qui l'impressionnait le plus, mais sa maman avait jusque là toujours réussi à le rattrapper par le fond de la culotte avant qu'il ne réussisse à traverser la rue.

Ce matin-là, profitant que sa mère était occupée, il sortit discrètement.

Dans la rue, le bruit des charettes, le grondement des sabots des chevaux auraient effrayé tout enfant, tous sauf un, Sean. Le bruit et le mouvement rapide autour de lui le grisait, et il trouva enfin ce qu'il cherchait : le rougeoiment du feu de la forge.

Protégé par une force divine, ou un protecteur de l'au-delà, Sean réussit enfin à traverser la route sans se faire estropier.

Hypnotisé par les couleurs chatoyantes, les étincelles et le bruit de l'acier que l'on martelait, il s'approcha de la boutique, serrant fort son petit cheval contre lui.

Le forgeron avait aperçu l'enfant, et le surveillait du coin de l'oeil.

D'un coup, Sean lança son fier petit destrier vers le feu de la forge.

En avant Eclair ! Traverse le lac rouze pour moi !
Mais le destrier de bois, s'enflamma au contact des braises incandescentes.
Ohhh !
Le forgeron ne tenta pas un geste pour sauver le jouet, le petit devait apprendre que le feu était un danger.

Sean regarda la flamme consummer son ami de bois, et se garda bien de déverser les larmes qui montaient au bord de ses paupières.

Le forgeron s'en vint vers lui et l'attrappant doucement dans ses énormes bras, le déposa sur un tabouret à bonne distance de la forge incandescente.

Pendant un long moment il admira le maître de la forge donner vie à une épée, qui pour toujours porterait en elle l'âme d'un petit cheval de bois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enored
Sénéchal du Sagittaire
Sénéchal du Sagittaire
avatar

Messages : 2155
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 37
Localisation : Bientôt à nouveau en mer
Humeur : Protect me from what I want ...

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Jeu 25 Nov 2010 - 16:33

Elle attendait depuis un moment, le regard perdu au loin, l'esprit divaguant entre un passé tumultueux et un avenir incertain.

Elle avait aimé se poser, c'était certain, mais à présent elle avait cette sensation de s'être perdue. L'Irlandaise écoutait le silence de la demeure, le calme de l'endroit le ... tout était bien trop calme. Papillonnant des paupières pour sortir de ses pensées, l'Irlandaise s'étira et pivota sur elle même quittant à regret son observatoire.

Sean dormait bien trop longtemps ... c'était ... étrange. Rapidement, elle se dirigea vers la chambre de son fils et trouva ... une fois de plus ... un lit vide. Elle sentit la fureur monter, quitta la maison sans même prendre soin de fermer la porte et se dirigea vers la forge. Ces derniers jorus c'est là qu'elle avait retrouvé son fils.

D'un pas rapide, elle franchit les derniers mètres qui la séparaient de l'atelier de l'artisan forgeron lorsqu'elle le vit. Furieuse, elle l'était. Ah son fils voulait partir à l'aventure, et bien il allait la connaitre l'aventure. Elle se posta à côté de lui alors que l'enfant avait toujours le nez tourné vers l'artisan.


Sean Alsender de Trévière ! cad iad na tíre thú? D'fhág tú go fóill gan cead! mian leat dul a iniúchadh? Tá a fhios go bhfuil cead againn anocht!*

Le regard vert émeraude fixait le dos de l'enfant attendant qu'il réagisse

*que fais tu ici ? tu es encore parti sans permission ! tu veux partir à l'aventure ? sache que nous partons ce soir !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sean-Alsender
Maison de Trévière


Messages : 177
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Ven 26 Nov 2010 - 21:17

Sean ne se retourna pas de suite, après avoir entendu la voix furieuse de sa mère, il avait pourtant sursauté, mais son orgueil devait prendre le dessus.

Pourtant il sentait le regard de sa mère peser sur lui.


On part ce soir môman ? Mais z'ai pas dit au revoir à papa et à 'tit sam.


Il se retourna vers sa mère, soutenant le regard vert émeraude.


On va voir la belle dame que tu m'as dit ? Tu crois qu'elle me donnera un zoli 'tit seval ?
Son regard se détourna pour se dirigier vers les braises de la forge.
Ze crois que ze le verrais plus le mien.

Il descendit du tabouret, fit un petit signe de la main au forgeron et prit la main d'Enored.
Dis môman ? On va dire au revoir à papa et à 'tit sam ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enored
Sénéchal du Sagittaire
Sénéchal du Sagittaire
avatar

Messages : 2155
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 37
Localisation : Bientôt à nouveau en mer
Humeur : Protect me from what I want ...

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Sam 27 Nov 2010 - 21:44

Un regard vers son fils, un autre vers les flammes incandescentes. Ainsi son cheval avait fini là ... première rude leçon de la vie certes, pas la dernière sans aucun doute.


On part ce soir môman ? Mais z'ai pas dit au revoir à papa et à 'tit sam


Le père en question elle l'avait attendu, comment expliquer à un enfant de presque trois ans que son père est retenu par ses obligations. Léger haussement de sourcils alors que Sean insistait, suivit d'un hochement de tête.


Sea Sean, beidh orainn a fheiceáil*

La Princesse, un léger sourire à son évocation, mais avant d'aller la voir l'Irlandaise voulait vérifier si ses sources étaient justes. Félina serait à Montauban. Quelques jours de cheval et elle saurait.

Oui, Sean, on va la voir. Et si c'est ce que tu souhaites nous passerons au domaine voir ton frère et ton père. Je l'ai prévenu de notre départ. Il est très occupé en ce moment je ne suis pas sure que tu le verras avant de partir.

Un sourire vers son fils dont elle imaginait le déchirement à l'instant même. Perdre son cheval, ne pas voir son père ... la vie lui donnerait d'autres leçons ... un sourire plus appuyé et une main tendue.

teacht, a ligean ar dul ... viens, rentrons ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caline
Capitaine du Sagittaire
Capitaine du Sagittaire
avatar

Messages : 429
Date d'inscription : 15/10/2009
Age : 37
Localisation : ici ou ailleurs peut importe...
Humeur : pointilleuse...chieuse pour certain !

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Dim 28 Nov 2010 - 21:27

[A l'intérieur du "pied à terre" ou quand une bretonne revient de mission...]

Le froid de novembre était tombé, et avec lui l'adieu pour un temps aux repos sous les arbres, aux ballades interminables pour s'empêcher de penser, s'empêcher de souffrir...il ne lui restait plus qu'à tourner en rond en intérieur, logique elle ne pouvait désâment pas faire tournée son four à pain tout le jour et la nuit et cela jour après jour ! Quoiqu'elle avait réussi à échapper à cela ces derniers temps en acceptant les missions d'escortes."touff touff".. elle avait peut être attrapé froid lors de la dernière..."touf touuff" elle aurait l'air fine si elle tombait malade, surtout que c'était elle l'infirmière, haussement d'épaule de la Bretonne alors qu'elle contemple la foret à la fenêtre...peut lui importait de tomber malade, ce n'était pas la vrai souffrance. La véritable, elle la cachait derrière son sourire, derrière un masque, elle ...elle était fatiguée, elle broyait du noir tout simplement parce qu'elle était fatiguée!

Laissant là un instant sa contemplation, elle retira du feu le lait qu'elle avait mis à chauffer, en versa une partie dans une timbale, une cuillerée de miel par dessus, accompagné d'un peu de poitin par dessus...tiens la rouquine, peut être la verrait-elle ? Depuis que Sean était né, elle s'étaient beaucoup moins vu, logique Sean, les missions, sa boulangerie, l'atelier de sa ...c'hoar tout cela n'aidait pas à se voir autour d'un verre.
Humant son verre, la bretonne esquissa un léger sourire


Humm...de quoi tuer le ...toufff toufff...mal

La timbale a la main, la blonde repris sa position à la fenêtre, elle aimait le calme, cette sérénité qui régnait dans les bois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enored
Sénéchal du Sagittaire
Sénéchal du Sagittaire
avatar

Messages : 2155
Date d'inscription : 24/07/2009
Age : 37
Localisation : Bientôt à nouveau en mer
Humeur : Protect me from what I want ...

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Mer 1 Déc 2010 - 10:16

Mère et fils cheminaient en silence jusqu'au pied à terre. En passant les grilles, l'Irlandaise aperçu Octave et lui glissa un mot, elle voulait voir Samuel et ... mini Samuel. Elle le vit sourire légèrement et partir vers la demeure seigneuriale.

Elle s'arrêta un instant, observant le bâtiment. Les souvenirs affluaient, puis reprenant le chemin qui menait au fond du parc, elle chantonna pour son fils. Une silhouette à la fenêtre la fit sourire. Elle ouvrit la porte, poussant Sean vers le feu pour qu'il se réchauffe et salua son amie.


dia duit deirfiúr, tá sé ar feadh tamaill ... tu n'as pas l'air en forme Caline ...

Un clin d'oeil et un coup d'oeil vers la table

Tu manges avec nous ce soir ? on part demain ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caline
Capitaine du Sagittaire
Capitaine du Sagittaire
avatar

Messages : 429
Date d'inscription : 15/10/2009
Age : 37
Localisation : ici ou ailleurs peut importe...
Humeur : pointilleuse...chieuse pour certain !

MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   Mer 1 Déc 2010 - 16:07

La bretonne s’est retournée en souriant pour accueillir son amie et le petit qui rentrent amenant avec eux l’air froid du dehors. La tasse toujours à la main, la blonde se décale légèrement de la fenêtre se rapprochant un peu du feu avant de s’adosser au mur, hors de question dans son état de le faire à la fenêtre, elle empirerait sa toux.

Demat ma c’hoar…demat Sean…

Un peu de son breuvage pour essayer de calmer la toux qu’elle sent venir, haussement de sourcil, elle ne doit vraiment pas être bien pour que d’un seul coup d’œil ça se remarque…va falloir qu’elle prenne les grands moyens avec ça…

…teuf teuf…effectivement ce n’est pas la grande forme, une vilaine toux attrapée surement à force d’être sur les routes.

Tu manges avec nous ce soir ? on part demain ...

Déjà ils partaient ! Que le temps passait vite, elle s’en rendait à peine compte, suffisait de voir le petit qui grandissait à vu d’œil…elle n'allait pas perdre l'occasion d'être avec eux, qui sait quand ils se reverraient après !

Oui bien sur, nous n’en aurons pas l’occasion avant encore quelques temps…teuf teuf…et j’ai envie de voir tous les progrès que tu as fait en cuisine…

Réplique malicieuse en réponse au clin d’œil, elles savaient toutes deux qu’Eno n’avait jamais été une grande cuisinière.

J’ai fait chauffer du lait, il en reste assez pour que le petit en ait un bol…teuf teuf…ça le réchauffera de l’intérieur.

Elle se proposait pas de faire à manger, elle n’en avait pas tellement envie, pour tout dire elle n’avait envie de rien avaler mais bon faut bien manger sinon on ne tient pas…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] La maison au fond du parc, pied à terre d'une pirate.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions: acheter pied à terre paris
» Pied à terre
» faire les petits pots maison pour bébé
» Les 10 Commandements d'RCT3 !
» Les Bipèdes: sortie album "Deux Pieds Sous Tête"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Famille de Trévière :: Domaine Particulier de la Maison de Trévière :: Le parc-
Sauter vers: